Lifestyle

6 plantes médicinales pour entretenir le corps et l’esprit

Elles sont utilisées depuis des siècles dans les médecines traditionnelles du monde entier, elles poussent parfois sur les bords des chemins de campagne à côté de chez nous… Les plantes médicinales, tombées en désuétude à cause de leur prétendue inefficacité puis supplantées par les médicaments synthétiques, font leur grand retour dans notre siècle à la faveur des médecines alternatives.

Nous en avons sélectionné six, à déguster ou à gober, et qui feront du bien à votre intérieur !

ATTENTION : les plantes présentées ici sont intéressantes comme traitement de fond, mais nous n’affirmons pas qu’elles peuvent efficacement remplacer des médicaments prescrits par des professionnels de santé dans le cadre d’un traitement médical. Dans tous les cas, pensez à consulter votre médecin !

Aubépine

Jolie petite fleur blanche utilisée en médecine chinoise et en sorcellerie, l’Aubépine nous veut du bien, à nous les filles ! C’est notre copine pendant les règles, elle permet d’atténuer nos douleurs aux ventres, et elle apaise également en cas d’infections urinaires… Associée à de la Valériane et de la Passiflore, elle est aussi conseillée en cas de troubles du sommeil pour ses vertus relaxantes.

Aubépine

Comment la préparer ? le traitement à l’Aubépine doit se faire sur une longue période, car même si les résultats sont durables, ils mettent du temps à arriver. Une tisane trois à quatre fois par jour (les repas peuvent être un bon point de repère pour ne pas oublier), à raison d’une cuillère à café pour une tasse de 250 ml et 10 minutes d’infusion. Des marques comme FRUCTIVIA ou FRANCE HERBORISTERIE proposent des sachets de tisane bio.

Sauge

Sauge

Star des plantes médicinales, la Sauge est multifonctions. Déjà utilisée au temps des pharaons, elle est, en plus d’apaiser les maux de ventre, la solution à beaucoup de problèmes de bouche : aphte, angine, gingivites… Attention cependant à ne pas la combiner avec un traitement anxiolytique chimique ! Petit bonus pour ceux qui font face à des problèmes de sudation : elle serait efficace contre la transpiration excessive.

Comment la préparer ? le mieux est de la faire pousser soi-même pour récupérer directement les feuilles et éviter les produits transformés avec surplus de plastique ! En cas de mal de ventre, préparez une infusion après le repas, en faisant bouillir entre 1 et 3 grammes de feuilles séchées pendant 5 minutes dans 100 ml d’eau. Pour les petits bobos de la gorge et des dents, on peut préparer un bain de bouche à prendre 3 fois par jour : faites bouillir 20 grammes de feuilles séchées pendant 5 minutes dans 1L d’eau.

Cassis

Le Cassis est excellent pour la vue ! Les polyphénols, anthocyanes, lutéines et zéaxanthines qu’il contient entretiennent l’acuité visuelle. On le surnomme parfois « superfruit », car c’est le fruit de chez nous qui contient le plus de VITAMINE C. Par contre, il est déconseillé en cas d’insuffisance cardiaque ou rénale et pour les femmes enceintes et/ou allaitantes. 

Cassis

Comment la préparer ? le jus de cassis doit se boire chaud. Mais il ne doit pas être réchauffé, auquel cas ses vertus s’évaporeraient – rajoutez-y plutôt de l’eau chaude. Le jus de cassis est trouvable dans n’importe quelle grande surface, toutefois on préfèrera des produits comme ceux des marques VITABIO ou PROSAIN qui sont moins chargés en sucre… même si un peu chers.

Ginseng

Ginseng

Notre gros coup de cœur vegan… il contient de la B12 ! Cette drôle de racine qui n’est pas sans nous rappeler les mandragores rabougries de Harry Potter est l’alliée des anxieux. Elle lutte aussi contre la déprime grâce aux ginsénosides qui augmentent le taux de cortisol présent dans le sang ! Et, c’est bien connu, elle redonne un coup de fouet en cas de fatigue… Bref, le Ginseng est un couteau-suisse indispensable dans sa pharmacie, il stimule aussi le système immunitaire !

Comment la préparer ? pour l’anxiété, il existe des gélules à prendre matin, midi et soir ; la marque NATURACTIVE, trouvable aux rayons diététique des grandes surfaces, s’en ait fait une spécialité. Pour la fatigue, dégustez deux bonnes tisanes par jour, en infusant 3 grammes de racines dans 50 cl. d’eau bouillante, pendant 10 minutes. Sinon, comme les racines en elles-mêmes coûtent un peu cher, FRANCE HERBORISTERIE propose des sachets issus de récoltes sauvages et donc 100% naturelles.

Argousier

C’est la plante à emmener partout avec vous cet été, grâce à sa double-action traitement des coups de soleil / lutte contre la fatigue ! Utilisée depuis la nuit des temps dans les médecines grecques et tibétaines, l’Argousier est riche en VITAMINE C : 3 cuillères à soupe de son jus suffisent à combler nos besoins quotidiens ! En revanche, n’en prenez pas le soir à cause de son action stimulante qui vous empêchera de dormir. L’Argousier peut aussi aider à diminuer le mauvais cholestérol et pour prévenir les AVC, car les flavonoïdes présentes dans ses baies contribuent à une plus grande élasticité de la paroi des vaisseaux.

Argousier

Comment la préparer ? la marque WELEDA propose du jus d’Argousier, trouvable en parapharmacie et magasins bio. Pour les brûlures et les coups de soleil, appliquer de l’huile 1 à 2 fois par jour sur la zone concernée ; le site VOSHUILES.COM propose de l’huile d’Argousier de Sibérie 100% naturelle à un prix très abordable.

Millepertuis

Millepertuis

Fleur jaune qui avait au Moyen-Âge la réputation de repousser les mauvais esprits (en l’occurrence la névrose), le Millepertuis est LA plante anti-dépression, car elle augmente la concentration en dopamine et en sérotonine du corps, autrement dit les hormones du bonheur. Prudence toutefois car il présente beaucoup de contre-indications : pour les personnes qui ont la peau claire notamment, car elle a des propriétés photo sensibilisantes, et pour les femmes qui prennent un traitement contraceptif, avec lequel elle peut entrer en conflit.

Comment la préparer ? le Millepertuis se prend en cure de gélules, 1 à 3 fois par jour. La marque DIETI NATURA propose des gélules fabriquées en France, et garanties sans gluten ni OGM.

Merci à Bénédicte Tabone (journaliste Santé/Forme/Alimentation) et à Loan pour la relecture. Merci au site Passeportsanté.net

Cet article vous a plu ?

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer